Formations aux métiers de la Kinésithérapie

La kinésithérapie attire de plus en plus de personnes en ce moment. Le masseur-kinésithérapeute élabore cependant des séances de gymnastique médicale et de massage pour rétablir les capacités fonctionnelles et motrices des patients. C’est en quelque sorte un métier phare qui consiste à la rééducation et à la réadaptation des patients. Les études spécifiques dans le domaine permettent d’acquérir l’ensemble des connaissances et compétences techniques nécessaires à l’exercice du métier.

Mais, c’est quoi exactement le métier du kinésithérapeute ? Quelle formation pour devenir kinésithérapeute ? Et quelle est la possibilité d’évolution de carrière ?

Métier de kinésithérapeute : c’est quoi ?

Le kinésithérapeute assure en fait la rééducation et la réadaptation des personnes atteintes de troubles neurologiques, de paralysie et aussi des accidentés. Il agit souvent sur prescription médicale et réalise de façon instrumentale ou manuelle des actions dédiées à prévenir, substituer, restituer la détérioration des capacités motrices et fonctionnelles de ses patients. Son métier consiste donc à aider ces derniers à se sentir beaucoup mieux après un accident ou un traumatisme.

Suite à un diagnostic du médecin et de l’examen des radiographies, ce traitant décide du traitement nécessaire à mettre en pratique afin de soigner son patient. Il peut faire des massages, des exercices ainsi que des mouvements adoptés par le patient sous son contrôle.

Les mauvaises habitudes peuvent donc être corrigées à l’aide de ce travail qui est généralement réparti sur la durée du traitement. En plus des massages et l’utilisation des produits qui soulagent, il donne également des conseils au patient pour que celui-ci puisse s’auto-rééduquer et éviter ainsi de rechuter à nouveau. Une kiné formation s’avère essentielle afin d’exercer ce métier. Il faut alors bien choisir des formations continues kiné afin d’acquérir les compétences nécessaires.

Quelle formation pour devenir kinésithérapeute ?

Pour exercer le métier de kinésithérapeute, il est indispensable d’avoir et de développer quelques qualités relationnelles et de compétences. Cependant, il existe un parcours spécifique vous menant au métier de kinésithérapeute. La formation requiert en effet un niveau bac+5 et engage des études de santé. Il s’agit d’une formation auprès d’un institut de formation en masso-kinésithérapie pendant quatre années. Celle-ci peut être la première année d’études à la Faculté de médecine ou encore un simple cursus universitaire qui correspond à une formation parcours santé.

Il est toutefois nécessaire de suivre une formation continue kiné afin d’être titulaire d’un Diplôme d’Etat de masseur-kinésithérapeute. Pour cela, vous devez réaliser une formation auprès des instituts de formation dédiés à ce domaine. Puis, vous pouvez également passer le concours d’entrée aux écoles de masso-kinésithérapeute. Et enfin, il y a les écoles privées qui proposent des formations sans concours. Vous devez bien choisir la formation idéale afin de pouvoir exercer le métier de kinésithérapeute.

Quelle évolution de carrière ?

Travailler en tant que kinésithérapeute présente plusieurs avantages. Il y a une possibilité de vous former de façon régulière dans le domaine de la santé afin d’évoluer professionnellement. Ce domaine présente plusieurs débouchés et permet un contact humain. Toutefois, la formation s’avère coûteuse et sélective avec des horaires contraignants et souvent décalés.

Par ailleurs, si vous êtes dans le domaine de la kinésithérapie, il est possible d’avoir une évolution de carrière. En exerçant dans les hôpitaux, suite à une expérience professionnelle d’environ quatre ans, le masseur-kinésithérapeute peut parfaitement préparer le diplôme de cadre de santé en seulement un an.

Il peut également préparer le diplôme de directeur de soins en deux ans. Cette formation continue pour kinésithérapeute permet cependant d’occuper un emploi d’encadrement au sein d’un service. Cela permet aussi de devenir formateur auprès de quelques étudiants. Le kinésithérapeute a également la possibilité de se spécialiser notamment dans la kinésithérapie respiratoire, le sport, rhumatologie, etc.