La kinésithérapie est une discipline qui connait un essor considérable en raison de ses techniques préventives et curatives idéales pour soulager les affections des sportifs de haut niveau. Étant donné qu’il s’agit d’une discipline qui nécessite une main d’œuvre expérimentée dans l’administration du traitement, vous devrez donc suivre des formations professionnalisant avant d’exercer le métier.

Pourquoi suivre une formation pour devenir kinésithérapeute ?

La première chose que vous devrez savoir si vous envisagez de devenir kinésithérapeute est qu’il s’agit d’une profession qui est en pleine expansion, aussi bien dans le secteur public que privée. La possibilité de trouver un emploi immédiatement après la formation de kinésithérapie est donc garantie. Bien entendu l’évolution professionnelle peut se faire avec l’ouverture de son propre cabinet ou l’intervention dans le domaine hospitalier.

Pour info, un kinésithérapeute peut gagner entre 2 000 à 3 000 euros bruts par mois, dans le secteur public. Dans le secteur privé, les honoraires dépendent surtout des nombres d’heures réalisées, de la fortune des clients et des dépenses. Par ailleurs, suivre une bonne formation de base vous permet de maîtriser les différentes techniques utilisées dans le domaine tout en enrichissant vos compétences pratiques.

Quelles compétences avoir pour exercer le métier ?

Avant de vous engager sur cette voie et de suivre une formation de kinésithérapie, sachez que vous devrez disposer de quelques compétences et qualifications. Tout d’abord, vous devrez avoir au moins un diplôme de baccalauréat pour devenir un kinésithérapeute. Il sera bien entendu accompagné d’une formation pour acquérir les fondamentales du métier.

Par ailleurs, plusieurs qualités sont aussi nécessaires afin de mener à bien les missions, notamment :

  • Bon sens de l’écoute du corps, mais aussi de l’esprit
  • Bon sens relationnel et de la communication
  • Beaucoup de patience
  • Bonne condition physique et psychologique
  • Expérience réussie en milieu sportif ou une bonne connaissance du milieu (pour les praticiens travaillant avec des sportifs)

Quelles sont les formations à envisager ?

La formation en kinésithérapie est accessible à tout postulant disposant un bac. Elle se fait généralement sur concours alors certains professionnels conseillent de suivre une année d’école préparatoire pour optimiser vos chances de réussite.

Outre ces institutions spécialisées, d’autres formations supplémentaires sont aussi envisageables : dans une université ou un établissement privé. Vous obtiendrez à la fin du cursus un diplôme universitaire (DU) en kinésithérapie du sport. Les universités proposant ce genre de formation sont nombreuses : Bordeaux Segalen, Lille II, etc. Pour finir, le kinésithérapeute devra également suivre une formation continue afin de perfectionner vos techniques, particulièrement si vous souhaitez devenir un kinésithérapeute pour sportif de haut niveau.