L’utilisation du rayonnement gamma en médecine

Les rayonnements sont utilisés à diverses fins dans l’industrie comme dans la médecine. C’est notamment le cas du rayonnement gamma dans l’irradiation du matériel chirurgical, mais aussi des aliments. D’ailleurs, l’irradiation est considérée comme l’une des méthodes les plus efficaces pour la stérilisation des dispositifs médicaux.

La stérilisation par le rayonnement gamma

Avant tout, il convient de préciser que le rayon gamma provient de la désintégration du noyau des corps radioactifs. Le Cobalt 60 est par exemple une source radioactive qui permet d’obtenir des rayons gamma. La stérilisation par irradiation gamma consiste donc à détruire les gènes pathogènes se trouvant sur les produits. La particularité du rayonnement gamma, c’est qu’il est constitué de photons. Et comme le photon ne possède ni masse, ni charge, il est possible de stériliser des produits empaquetés dans des emballages d’une grande intensité. Concernant le traitement par irradiation gamma, les produits sont dans un premier temps pris en charge individuellement afin de définir la dose nécessaire, le nombre de cycles, la durée de l’exposition ainsi que la vitesse de défilement. Une fois toutes ces données enregistrées, il suffit de placer chaque produit dans un système automatique où il va circuler dans une cellule pour recevoir les radiations.

Il convient également de préciser que cette technique, en plus de son efficacité, offre un gain de temps considérable puisqu’il est possible de traiter en même temps différents produits dont les doses nécessaires sont différentes.  

Pour stériliser des dispositifs médicaux

La méthode de l’irradiation est particulièrement utile pour stériliser des produits pharmaceutiques ou médicaux à usage unique. Parmi ces produits, se trouvent les seringues, les cathéters, les pansements, les gants et beaucoup d’autres encore. Selon les statistiques, ce serait près de 40 % des produits médicaux à usage unique dans le monde qui sont stérilisés avec cette technique tous les ans. De plus, comme le rayonnement gamma ne laisse aucune trace de résidu, il est possible d’expédier les produits de suite après la stérilisation. En d’autres termes, cette technique de stérilisation des dispositifs médicaux ne nécessite aucune autre phase de traitement supplémentaire, comme c’est le cas pour une stérilisation avec de l’oxyde d’éthylène.

Il convient toutefois de préciser qu’outre les dispositifs médicaux, cette stérilisation est également adaptée à de nombreux autres produits comme les emballages, les produits de toilette, les cosmétiques, et même des ingrédients alimentaires.

Applications médicales du rayonnement gamma

A part la stérilisation des produits médicaux, le rayonnement gamma est également utilisé dans d’autres domaines de la médecine. La médecine nucléaire thérapeutique fait par exemple appel aux rayons gamma pour la radiochirurgie. A rappeler qu’il s’agit d’un traitement préconisé contre certains types de cancer, en utilisant des faisceaux de rayons gamma pour freiner la prolifération de cellules cancéreuses. Mais encore, l’imagerie médicale recourt aussi aux rayons gamma dans le diagnostic de certaines pathologies. Pour cela, une caméra-gamma est administrée au patient afin d’avoir une image fonctionnelle d’’un tissu ou d’un organe.

Ceci dit, il convient de noter que l’utilisation du rayonnement gamma nécessite la plus grande précaution. C’est la raison pour laquelle les sites de traitement gamma utilisent essentiellement des cellules avec des murs de béton très imposants pour contenir les radiations.