Comment faciliter les soins des patients en position assise ou allongée ?

Vous auriez besoin d’équipements pour tenir et déplacer les patients en position couchée ou assise si vous ou votre patient aviez peu ou pas de mobilité. Les ceintures de marche, les lève-patients et les draps de transfert de patients sont des exemples de ces outils. Sur le marché, les draps de transfert sont disponibles dans un certain nombre de styles. Leur principal avantage est qu’elles permettent à l’aidant d’économiser du temps et des efforts lorsqu’il s’agit de mettre le patient au lit ou de le sortir du lit.

Définition et théorie d’un drap de transfert

Un drap coulissant est utilisé pour faciliter le déplacement d’un patient allongé. En effet, cet accessoire de transfert permet de déplacer horizontalement une personne d’un lit vers un chariot ou un brancard, ou inversement. Cette forme d’accessoire permet également aux PMR qui vivent seules de changer ou de modifier plus facilement leur emplacement. Les draps de transfert, qui sont de véritables dispositifs de sécurité, doivent être choisis avec soin pour être utilisés efficacement. Dans la plupart des versions, on utilise un tube en tissu plastique comportant deux couches de tissu qui glissent l’une sur l’autre. Le drap de glisse a la particularité d’être compact et léger, ce qui le rend facile à transporter. Pour installer l’alaise en-dessous, il suffit de tourner le patient sur le côté. Lorsque la personne est allongée et que l’alaise est à la hauteur du dos et jusqu’aux cuisses, l’aide-soignant peut facilement transférer la personne en la poussant d’un côté. Les patients en surpoids utilisent également le drap de transfert. Elle permet également aux personnes ayant perdu leur autonomie de se déplacer ou de rouler plus facilement dans le lit. Les frottements au niveau des points de pression sont en même temps minimisés. Cela permet d’éviter les escarres et les blessures causées par le cisaillement de la peau.

Pour tous les besoins, il existe des draps de transfert

Avant d’acheter un drap de transfert, il est essentiel d’évaluer les capacités du client, puis d’examiner l’honnêteté de la peau. L’équipe soignante doit choisir la surface de glissement la plus adaptée et la plus sûre. Dans l’idéal, le soignant doit simplement installer l’alaise coulissante pour que le patient puisse se déplacer seul dans le lit, en fonction de son degré d’autonomie. Comme le patient est impliqué, la charge de travail du soignant est diminuée. Lors du déplacement des patients dans les unités bariatriques, l’utilisation de draps coulissants est beaucoup plus bénéfique pour les professionnels de la santé. Grâce à une assistance complète, ces outils réduisent l’effort des soignants pour chaque mouvement. Ces draps uniques peuvent être utilisés avec des matelas anti-pression sans compromettre la constance de la pression de ces derniers. Un autre avantage de ces accessoires est qu’ils augmentent le confort des utilisateurs en réduisant le nombre de manipulations nécessaires pour un changement, un retournement ou un repositionnement. Il est important de se rappeler qu’aucun drap de transfert n’est construit pour supporter tout le poids d’une personne. Par conséquent, pour décider de l’organisation appropriée à votre cas, il faut évaluer honnêtement le niveau d’assistance que votre patient ou le membre de votre famille fournira pendant la transition.

Choisir le bon système pour le transfert des données

Différents systèmes permettant de déplacer un patient en position allongée peuvent être trouvés sur les sites de distribution de matériel médical en ligne. Une version populaire aide à repositionner le corps d’un patient. Le drap de glissement de transition du patient est un autre nom pour celui-ci. Ce système se compose de deux draps empilés l’une sur l’autre. Lorsque les deux draps sont placés sous le patient, ils glissent facilement l’un contre l’autre, ce qui facilite le repositionnement des patients dans leur lit. L’autre choix est d’en utiliser un avec des poignées pour aider à transférer les deux couches de tissu qui sont en contact. Le coton ou le polyester sont couramment utilisés pour l’alaise coulissante ; elle comporte un panneau coulissant à faible frottement au milieu qui permet un mouvement latéral et est placé sur le matelas. Lorsque l’on s’allonge ou que l’on s’assoit sur le bord du lit, les bords en coton de chaque côté de l’alaise servent de frein pour empêcher la personne de tomber du lit. Sur la face inférieure, il est doté d’une surface antidérapante qui aide à le maintenir en place. Comme la personne s’allonge directement sur le panneau, il y a moins de friction entre la literie et le vêtement de nuit. Certains outils standard peuvent être utilisés avec l’accessoire-interrupteur. Le drap plat standard, par exemple, peut être rangé en dessous. Pour les couples qui partagent un lit, il existe également des modèles Queen Size avec la surface coulissante sur un seul côté du matelas.

Les différents modèles de draps de glisse

Il existe deux types de draps coulissants, dont le plus courant est déterminé par les besoins de l’utilisateur. Les patients qui ont besoin d’un soutien extérieur pour se déplacer dans le lit peuvent utiliser des surfaces de transfert bidirectionnelles. Les draps de transfert à double sens permettent les mouvements latéraux sur le lit tout en empêchant les mouvements de haut en bas et le glissement du lit. Elles ont la capacité de minimiser les forces de cisaillement et de friction. De nombreux utilisateurs signalent qu’il est désormais plus facile de se déplacer et de se tourner dans le lit grâce à ces surfaces. Les personnes qui dépendent d’un soignant devraient opter pour les versions à quatre voies. Elles sont composées d’un drap en coton avec un dessous en satin qui repose sur la surface de base et permet de se déplacer de haut en bas ainsi que d’un côté à l’autre. Il est ainsi beaucoup plus facile pour l’aidant de tourner et de déplacer une personne ou de la positionner. Ensuite, en fonction de la longueur du tissu, discernez entre les outils de drap de transfert. Lorsqu’une faible friction est nécessaire sous la tête, les épaules et les hanches, la version mi-longue est préférable. Lorsque l’on a besoin d’une friction minimale sur l’ensemble du corps, la version pleine longueur est préférable. Il existe également des versions conçues spécifiquement pour les personnes souffrant d’infections urinaires ou fécales.

Choisir l’unité de transfert la plus appropriée

L’aide-soignant, l’ergothérapeute, le physiothérapeute ou le personnel médical doivent tous être consultés avant de choisir un drap de retournement. Toute aide technologique au transfert n’est choisie que si elle peut être mise en œuvre à la lumière des différentes conditions environnementales ainsi que des circonstances uniques du patient. Les capacités motrices du patient sont la première chose à prendre en compte : coordination musculaire, capacités articulaires et de préhension, etc. Les aptitudes physiques et mentales du patient sont le deuxième aspect à considérer. Ensuite, les dispositions cognitives doivent être prises en compte : il est important que l’usager (l’aidant ou le patient) soit capable d’utiliser l’accessoire correctement et en toute sécurité. Les besoins psychologiques du patient sont également à prendre en considération : quel est le niveau d’indépendance et d’assistance qui lui convient le mieux ? Sera-t-il facile d’envisager l’utilisation de l’équipement sur une base régulière ? L’efficacité de l’équipement peut être compromise si la personne n’est pas très à l’aise avec lui, selon l’expérience. En outre, l’échelle, le poids et l’environnement de l’utilisateur doivent être pris en compte lors du choix de l’équipement. Il est important, après tout, que l’équipement s’intègre dans le salon de l’individu. Enfin, il faut savoir que la caisse de soins ne rembourse pas les frais sur le drap de glissement.